Bourse : Quitter le navire? laisser passer l’orage ou partir à l’abordage?

C’est les soldes en bourse les amis !

En effet depuis le début de l’été le CAC40 qui frôlait les 4600 pts a subi une importante correction vu qu’il flirte désormais avec les 4200 pts soit quasiment 10% de pertes.

Bourse-Cac40-Juin-Aout-2014

Que le petit génie qui acheté un tracker cac40 le 10 Juin lève la main !

En cause? une conjonction de phénomènes négatifs : tensions en Ukraine sous fond de guerre commercial occident / russie, tensions au moyen orient, croissance en berne et chômage en hausse en Europe, crash d’avion en série…

Certains titres s’en sortent mieux que d’autres selon les secteurs et l’actualité (notamment Illiad, Ipsos, AirFrance…) mais la baisse est tout de même généralisée ce qui pose toujours des choix difficiles pour les investisseurs en bourse : quitter le navire et enregistrer ses pertes, laisser passer l’orage ou partir à l’abordage ? La bourse est bateau navigant dans un océan d’incertitudes, à vous d’être un bon capitaine !

Quitter le navire, la bourse c’est trop risqué

C’est souvent dans les périodes de vaches maigres que l’on reconnait les investisseurs ayant le plus d’expérience. Quand la bourse est haussière c’est « facile » d’investir : on met 10 qui deviennent 11 qui deviennent 12,5 mais quand la bourse fait des siennes et de façon généralisée certains en profitent pour quitter le navire de peur de tout perdre en bourse.

A moins d’avoir d’avoir de sérieuses informations sur ce qui va se passer dans le futur (j’en doute donc…) il est peu probable que sortir du marché soit une stratégie gagnante. Impossible de deviner le futur évidemment mais sortir en cette période revient surtout à valider ses pertes : rappelez-vous qu’en bourse, tant que vous n’avez rien vendu, vous n’avez rien perdu.

C’est également en période de baisse que l’on reconnait les investisseurs ayant une véritable stratégie long terme : pourquoi vendre des actions d’entreprises saines dans lesquelles vous croyez sous prétexte que la bourse baisse en tendance générale?

Laisser passer l’orage, l’incertitude règne

Il y a également ceux qui préfèrent temporiser : certes c’est les soldes en bourse, certes certaines valeurs paraissent peu chères ou on été (trop?) fortement corrigées mais est-ce pour autant le bon moment pour acheter à tour de bras?

Bourse-Attendre

Ce qu’il y a de bien avec les dictons, c’est qu’il y en a toujours un pour défendre n’importe quelle thèse.

La situation économique pour le moins morose (et sans signe annonciateur d’amélioration surtout) et géopolitique très incertaine laissent planer un doute très fort sur la capacité de la bourse à se reprendre sur le court terme, investir maintenant ressemblerait donc plus à un coup de bluff dans un casino qu’à un calcul d’investisseur, dans certains cas il est urgent d’attendre.

Partir à l’abordage, le rebond est à venir

C’est les soldes ! Le Cac a été très largement corrigé et même si le scepticisme général règne, ne dit-on pas qu’il faut acheter au son du canon? (autrement dit acheter lorsque c’est la panique et que tout le monde vend)

Il est envisageable que ce soit effectivement le bon moment pour remettre de l’argent en bourse et renforcer ses positions ou acquérir de nouvelles valeurs à condition que cela se fasse selon des stratégies claires et assumées : en clair on n’achète pas du Renault parce qu’on aime bien la nouvelle Twingo !

Cependant on peut également penser que la baisse actuelle sur les marchés boursiers n’est peut être pas finie et que même dans l’hypothèse d’un rebond, ce ne soit pas le moment le plus opportun pour acheter en raison des incertitudes évoquées.

Que faire quand la bourse baisse alors?

La réponse va peut-être vous décevoir mais je n’en sais rien.

Il n’y a aucune bonne réponse à cette question car seuls ceux qui savent lire dans le futur (donc éventuellement Jacques Attali…) savent si c’est le moment aujourd’hui de quitter / attendre ou renforcer ses positions en bourse.

Tout ce que je sais par contre c’est qu’une bonne affaire, que ce soit en bourse ou ailleurs nécessite :

  1. Une analyse objective de ce qu’on achète : n’en déplaise à Stéphane Plaza, on n’achète pas de l’immobilier sur un « coup de cœur »
  2. Une bonne affaire c’est souvent quelque chose que l’on paye moins que sa véritable valeur, et donc quand le marché baisse
  3. Que la différence entre une bonne et une très bonne affaire dépend également du moment : acheter quand ça baisse c’est bien, acheter au plus bas, c’est mieux !

Quelque soit la stratégie adoptée, ce qui est sur c’est que cette année (et contrairement à l’année passée par exemple) l’adage « Sell in may and go away » se vérifie.

Cette vieille croyance sur les marchés affirme que le début de l’été est la période la plus propice pour prendre ses bénéfices car les marchés sont souvent baissiers l’été.

Si cet adage est loin d’être vérifié en réalité, il faut bien avouer qu’il aurait été profitable en 2014, sans compter la liberté d’esprit qu’il octroie pendant les vacances, tâchons de nous en souvenir pour l’été 2015 !

6 Commentaires

  1. Thomas Trading

    Ce sont dans les moments difficiles comme ceux-ci que l’on reconnait les traders expérimentés et performants. Un trader débutant aura beaucoup plus de mal à se sortir d’une situation compliquée et à garder son sang-froid, cela vient avec le temps…

  2. Xolali

    Salut,

    En effet, les corrections en bourse sont souvent des opportunités d’investissement. Mais gare au nauvrage style Titanic.
    Je prend un exemple : beaucoup de gens ont acheté des actions Societe Generale à 80euros pendant la hausse avant la crise (le max etait de 158€ en Mai 2007) et c’était l’euphorie. Malgré les hausses actuelles, on est pas près de retrouver de telles sommes (vu la situation qui ne s’améliore pas).
    Je pense que c’est une période où il faut être très attentif et faire attention à la bourse car c’est un domaine qui ne pardonne pas !
    Par contre pour les dividendes, c’est toujours le bon moment! :-)

  3. luc

    « C’est également en période de baisse que l’on reconnait les investisseurs ayant une véritable stratégie long terme : pourquoi vendre des actions d’entreprises saines dans lesquelles vous croyez sous prétexte que la bourse baisse en tendance générale? »
    Tout à fait d’accord. Si l’on a un objectif long terme, les fluctuations du marché importent peu, finalement.
    Après, c’est jamais évident de résister à l’envie de vendre…

  4. Marc @ Mieux gérer son argent

    Je me suis un peu renforcé sur une valeur et je suis rentré dans une autre.

    Ce n’était peut être pas au creux de la courbe mais à un moment qui me paraissait pas mal.
    C’est toujours difficile de prédir le marché et donc de savoir si on sera ou non gagnant au final mais quand mes signaux sont au vert je les suis.

  5. Combattre La Crise (Auteur de l'article)

    @Marc : As-tu renforcé / acheté tes positions ou attends ce que tu vas considérer comme le creux de la courbe?

  6. Marc @ Mieux gérer son argent

    Salut,

    Comme tu le rappelle bien tout dépend de la stratégie que l’on adopte pour savoir si c’est le bon moment ou pas.

    La baisse du titre de compagnies saines avec de belles perspectives et une bonne gestion est souvent une bonne occasion de se renforcer ou de commencer à investir.
    C’est la stratégie que j’adopte depuis plusieurs années et je doit dire que pour l’instant ça marche plutôt bien !

    Et comme tu le dit dans l’article c’est encore mieux quand on arrive à acheter au plus bas !
    Même si on peut faire une bonne affaire quand même si ce n’est pas le cas.

    Ton article permet à chacun de trouver l’explication qui lui convient et c’est une bonne chose.

    Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *