Le Mythe du changement de tranche d’imposition

changement de tranche d'imposition

Je discutais récemment avec une amie qui m’expliquait qu’elle avait été augmentée en début d’année, qu’elle en était contente mais qu’elle appréhendait un changement de tranche d’imposition du à son nouveau salaire.

Elle doutait même du fait de gagner plus au final, et se demandait si elle avait bien fait d’accepter sa promotion car elle risquait de se retrouver avec moins d’argent une fois les impôts payés et que beaucoup de gens refusaient des augmentations ou des promotions par peur d’un changement de tranche d’imposition.

Je me suis ensuite rendu compte que cette croyance était effectivement largement répandue : j’ai eu le droit à des « eh oui, l’état se goinfre » , « on est des pigeons », « faut vraiment être beaucoup augmenté pour avoir un peu plus au final », bref un discours de café du commerce tenu par des CSP++

L’impôt sur le revenu et les finances de l’état

Attention, je ne dis pas que ces gens ont tort quand ils affirment que nous payons trop d’impôts.

Oui, je pense que nous payons trop d’impôts en France, notamment en raison de la tenue des finances publiques plus que déplorable : rendez-vous compte qu’aucun budget voté depuis 1974 n’est à l’équilibre, autrement dit, le pays dépense chaque année plus ce qu’il ne fait comme recette, c’est ce qu’on appelle le déficit public.

Les hommes politiques sont même fiers d’annoncer des objectifs de déficit à 3% : je suis tellement compétent que je ne dépenserai que 3% de plus que ce que je gagne, heureusement que le ridicule ne tue pas.

Aucun budget personnel, aucune entreprise n’aurait pu survivre avec des dépenses supérieures aux revenus durant des décennies, le tout financé à coup de dette publique et d’augmentation des différents impôts. En réalité si les impôts sont aussi élevés ce n’est ni par solidarité ni par justice sociale mais uniquement par mauvaise gestion : dans ces conditions, il est légitime de demander à l’état une plus grande rigueur budgétaire avant de penser à ponctionner ses citoyens.

Plutôt que de baisser les dépenses, faire des économies, rationaliser  chasser le gaspillage ou optimiser les coûts comme le ferait tout bon PDG, l’état préfère augmenter les prélèvements : c’est en effet bien moins compliqué, et avec un peu de chance et en complexifiant encore plus l’administration, les barèmes et le lexique, ils ne s’en rendront même pas compte !

changement de tranche d'imposition gaspillage

Copyright: CHAUNU / OUEST-FRANCE

Prélever plus d’impôt a des conséquences directes sur la santé économique d’un pays : ce que vous payez en impôt, c’est de l’argent qui ne va pas dans la consommation, et c’est la consommation qui crée de l’emploi et du pouvoir d’achat, qui crée lui-même de la consommation. Il faut choisir entre le cercle vertueux et le cercle vicieux, augmenter les impôts c’est à mon avis, choisir le second.

Par exemple si les usines PSA ferment c’est que les gens achètent moins de voitures en Europe, et ce n’est pas en les ponctionnant d’avantage qu’ils renouvelleront leurs voitures ! Les usines ferment, les salariés perdent leurs jobs et le pouvoir d’achat qui va avec, ils ne vont plus au restaurants qui ferment à leurs tour, ne se payent plus de vacances provoquant une baisse des revenus de l’industrie touristique… etc.

L’état va même jusqu’à prévoir un impôt exceptionnel de 75% sur les revenus supérieurs à 1million d’euros : même la mafia ne prélevait pas autant aux petits commerces de little italy, comment peut-on aller jusqu’à ce niveau de confiscation ? Comment est-il possible d’enlever à quelqu’un les ¾ de ce qu’il gagne ?

 

Le barème progressif de l’imposition

Revenons-en à l’exemple de mon amie cité au début de l’article : ce qu’elle ne savait pas c’est que l’impôt sur le revenu n’est pas un % unique prélevé sur votre salaire il s’agit d’un barème progressif :

Tranches d’imposition

jusqu’à 5 963 €

0%

de 5 963 € à 11 896 €

5,50%

de 11 897 € à 26 420 €

14%

de 26 421 € à 70 830 €

30%

de 70 831 € à 149 999 €

41%

plus de 150 000 €

45%

Autrement dit, pour chaque partie de vos revenus, l’état va prélever un pourcentage différent : si vous gagnez moins de 5963€ vous ne payez pas d’impôt, si vous gagnez le smic vous ne serez prélevé de 5,5% et uniquement sur la partie entre 5963€ et 11896€. Le changement de tranche d’imposition n’est donc pas appliqué à la totalité de vos revenus mais à une partie seulement.

 

Le mythe du changement de tranche d’imposition

Si on reprend l’exemple de mon amie qui gagnait 2150€ nets par mois, soit 25800€ nets annuels, son barème d’imposition donnerait :

Tranches d’imposition

Montant

jusqu’à 5 963 €

0%

0€

de 5 963 € à 11 896 €

5,50%

326 €

de 11 897 € à 26 420 €

14%

1 947 €

de 26 421 € à 70 830 €

30%

0€

de 70 831 € à 149 999 €

41%

0€

plus de 150 000 €

45%

0€

Le montant total de son impôt sur le revenu serait donc de 2273€ soit 8,8%, et un reste à vivre de 23527€.

Avec son augmentation, son salaire est désormais de 2500€ / mois soit 31000€ annuels : Malheur, cela provoque un changement de la tranche d’imposition qui passe de 14% à 30% ! Va-t-elle payer 2 fois plus d’impôt ?

Tranches d’imposition

Montant

jusqu’à 5 963 €

0%

0€

de 5 963 € à 11 896 €

5,50%

326 €

de 11 897 € à 26 420 €

14%

2 033 €

de 26 421 € à 70 830 €

30%

1 374 €

de 70 831 € à 149 999 €

41%

0€

plus de 150 000 €

45%

0€

Le montant total de son impôt sur le revenu serait donc de 326+2033+1374 = 3733€ soit 12%, et un reste à vivre de 27267€ soit 3730€ de plus par an qu’avant son augmentation, y’avait-il de quoi être inquiet ?

Pendant que son revenu a augmenté de 20% (de 25800€ à 31000€) sont taux d’imposition global n’a lui augmenté que de 3,2%, elle est donc dans une situation bien plus avantageuse.

Je veux un changement de tranche d’imposition !

Vous le voyez bien dans le tableau : le montant total de son impôt a augmenté mais en réalité seule l’augmentation est plus imposée : jusqu’à 26420€ l’état prélève le même pourcentage.

Il est donc impossible de perdre en net après impôt avec un changement de tranche d’imposition, et heureusement serait-on tenté de dire.

Vos autres revenus si vous en avez seront également imputés sur votre TMI (Tranche Marginale d’Imposition, soit le % le plus élevé que vous payez) c’est donc toujours important de regarder cet élément avant d’investir car il faudra retirer ce % à vos revenus générés ce qui peut changer la donne en cas d’investissement à crédit par exemple dans l’immobilier.

Donc oui, plus on gagne d’argent et plus on paye d’impôt mais un changement de tranche d’imposition n’a rien de dramatique, cela signifie simplement que vous gagnez mieux votre vie ! Il vaut mieux gagner 100 et rendre 30 que de ne rien gagner non ?

13 Commentaires

  1. Philippe

    Bonjour,
    J’aime bien ce genre d’article, il a l’art de simplifier les choses pour les rendre accessible en compréhension à tous (même si apparemment cela semble difficile pour certain), et fait beaucoup réagir les incrédules …
    Pour répondre à Thomas, avant augmentation la fille payait 2273 Euros d’impôt et après augmentation : 3730 Euros (on est loin du double: 813 Euros …)
    En revanche, il est vrai qu’une augmentation peut potentiellement doubler les impôts, mais c’est que les revenus ont suivis et que le disponible après impôt a également augmenté.
    Sans être spécialiste en matière d’aide sociale, je pense que dans l’exemple donné la fille ne doit pas en bénéficier beaucoup avec un revenu mensuel IMPOSABLE avant son augmentation de 2150 Euros (là on oublie le dégrèvement pour « faible revenu »)
    Bref.
    Bonne continuation

  2. Thomas

    Bonsoir.
    Je ne suis pas d’accord du tout avec la démonstration.
    Je reprends votre exemple avec vos chiffres :
    Avant augmentation, la fille paie un peu plus de 2000 € d’impots.
    Après augmentation, la fille paie pratiquement 4000 € d’impots. Sans compter que si elle est propriétaire de son logement, sa taxe foncière vient de doubler, que son dégrèvement de 200€ pour faibles revenus vient de sauter sur sa taxe d’habitation et que sa taxe d’habitation vient de prendre 16% d’augmentation.
    J’aime bien votre exemple parce que justement je suis très proche de cette situation.

    Franchement, vous vous foutez de qui pour écrire des trucs pareils ?

    Vous votez à gauche ou quoi ??

  3. Combattrelacrise.fr

    @Anne-Marie : Le changement de tranche d’imposition et la suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires sont deux choses différentes :

    D’un coté la tranche d’imposition définit quel pourcentage est prélevé, de l’autre coté c’est le montant total des revenus imposés : 30% de 2000€ par exemple ne donne pas le même résultat que 30% de 5000€ ! Si vous faites beaucoup d’heures supplémentaire alors oui l’augmentation finale sera élevée mais non pas à cause d’un changement de tranche d’imposition mais à cause de la loi supprimant l’exonération sur les heures supplémentaires…

  4. anne-marie

    eh bien moi je dois être l’exception qui confirme la règle! Mon impôt pour mes revenus de 2013 est multiplié par 2.6! Merci le changement de tranche dû à la refiscalisation des heures sup je suppose! Car personne ne peut me donner d’information précise … même au centre des impôts!
    alors si vous avez une explication… je veux bien car je m’interroge beaucop!
    merci d’avance!

  5. Combattrelacrise.fr

    @Laurent : oui l’effet palier existe pour les prestations sociales mais il s’agit là d’un domaine différent de l’imposition, l’article ne traite que du changement de tranche d’imposition et ne dément pas l’existence d’un effet palier dans tous les domaines ;)

  6. Laurent

    Bonjour,
    Attention le mythe n’est pas complètement faux! Un certain nombre de prestations sociales dépendent du revenu : En deça d’un revenu limite, on y a droit, et au dessus, on ne touche rien. Potentiellement, une augmentation portant le salaire au-dessus de cette limite supprime des aides d’un montant parfois de plusieurs milliers d’euros, soit plus que l’augmentation. Je pense à la PAJE de base, je pense à la taxe d’habitation, et il doit y en avoir d’autres…

  7. Combattrelacrise.fr

    @Anthony : vous avez une calculatrice pour faire le calcul exact ici : http://impotsurlerevenu.org/simulateurs/120-simulateur-quotient-familial.php

  8. Anthony

    Bonjour,

    Quand on a un enfant, il compte comme demi-part, faut-il donc diviser le montant de l’impôt que l’on devait payer par 1.5 ? Ou le calcul est-il bien plus complexe ?

  9. Combattrelacrise.fr

    @Nicolas : vous avez raison, j’ai corrigé ça :) je l’avais bien pris en compte dans les % et le raisonnement s’en trouve inchangé mais il y avait bien une petite coquille sur les montants, merci de m’avoir averti!

  10. Nicolas

    Bonjour,
    Je suis d’accord sur le raisonnement, je m’étonne simplement que vous n’ayez pas ajouté le montant concernant la tranche à 30% ?
    Pourquoi faire abstraction des 1374€ ?
    Merci pour votre réponse et votre article.
    Cdt

  11. david

    C’est vrai que c’est hallucinant de voir le nombre de personne qui sont convaincu de ce mythe.
    Et parmi toutes les catégories de population, même chez les personnes instruites et cultivés.
    Je suis toujours surpris de cela!

  12. Combattrelacrise.fr

    Bonjour Marc,

    Effectivement le cas cité revient souvent, j’espère que cet article saura rassurer les personnes qui se trouvent dans ce cas de figure!

  13. Marc

    Salut,

    Comme toi, j’ai souvent ce type de discussion.

    Dernièrement j’avais un copain qui était dans tous ses états, il était augmenté de 50€ net et dépassait la tranche à 14% de 200€.
    Il était prêt à demander à son employeur de l’augmenter moins pour ne pas payer plus d’impôts !

    Je lui ai dit que j’aimerais bien être à sa place, et que l’impôt sera calculé sur les seuls euros qui dépasse la tranche et pas sur tous.
    Mais ce fut compliqué à lui faire comprendre, tant cette croyance est ancrée dans l’imaginaire collectif.

    En tout cas merci pour ton article, plus de personne parleront du sujet, plus de gens n’aurons plus peur pour rien.

    A bientôt,
    Marc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *