Investir dans un mobil home ?

Investir dans un mobil home… voilà une idée originale non?

C’est pourtant le pari fait par Benjamin auteur du blog investirmobilhome.com qui a décidé d’explorer ce domaine et nous fait son retour d’expérience dans cette interview qui je l’espère vous apprendra des choses !

Comment en êtes-vous venus à l’investissement dans le mobil home?

Rien ne nous prédestinait, ma femme et moi, à investir dans un Mobil Home. C’est par hasard qu’à la fin de l’été 2013, nous avons séjourné 1 ou 2 nuits dans un mobil home dans l’Hérault : c’était notre première fois à tous les deux. Nous avons été surpris par la qualité des mobil home, leurs équipements, leur côté « véritable petite maison » !

Sans s’en parler, nous avons eu la même idée (car nous avions un peu d’argent de côté) : et pourquoi pas acheter un mobil home ? C’est assez surprenant d’ailleurs cette concordance de pensées que nous avons eu. Cela devait être un signe :-)

Quelques recherches sur Internet plus tard, un peu sur un coup de tête, nous partions en Charente-Maritime pour acheter notre mobil home (en novembre 2013) ! Parfois, il faut savoir être un peu fous. Deux ans après, nous ne regrettons nullement notre investissement, au contraire !

mobil home 1

Exemple du mobil home de Benjamin, le salon

mobil home 2

Exemple du mobil home de Benjamin, une cuisine sympa et pas tellement plus petite que ce que j’ai chez moi…

Quels avantages pour un investissement dans un mobil home comparé à l’immobilier classique ?

Je ne pense pas qu’il faille comparer ces deux types d’investissement. L’immobilier est plus cher, rapporte moins, mais est plus durable, permet l’effet de levier du crédit, prend de la valeur avec le temps, et peut être transmis aux générations futures.

Le mobil home est facile d’accès (financièrement parlant), permet de dégager beaucoup de cash très vite, mais cela reste un bien mobilier, donc périssable. On a pas toute la vie pour le rentabiliser…

Ce sont donc des investissements différents, mais qui peuvent être complémentaires. C’est d’ailleurs notre cas, nous avons à la fois un investissement dans l’immobilier, et un investissement dans un mobil home.

Pour reprendre les points forts de l’investissement dans un mobil home, il y en a plusieurs :

  • Le prix : Pour 30 K€ on peut avoir un super mobil home d’occasion, assez récent, et très bien équipé, dans un camping 3 ou 4 étoiles !
  • La fiscalité : pas de frais de notaire, pas de taxe foncière, pas de taxe d’habitation!
  • La rentabilité : Si votre investissement est bien pensé et bien réalisé, la rentabilité peut atteindre 2 chiffres.

Par ailleurs, la France reste une destination touristique majeure, et de plus en plus de gens se tournent vers le camping, mais du camping haut de gamme, « comme à la maison » concernant le confort / l’équipement, avec en plus la possibilité d’occuper les enfants dans la journée (clubs enfants) et de profiter de soirées festives (spectacles, etc.) : c’est donc un investissement porteur.

Ainsi, pour les gens qui ont de plus petites bourses, ou qui ne souhaitent pas se lancer, pour débuter, dans un projet d’investissement trop élevé, cela peut représenter une option intéressante.
Pour celles et ceux qui ont déjà investi dans l’immobilier, cela peut être un complément intéressant, pour diversifier leur patrimoine.

Et quels sont les inconvénients?

Cela reste un bien matériel, qui se déprécie avec le temps. Il faut donc arriver à rentabiliser dans un délai limité car un mobil home bien entretenu a une durée de vie de 15 – 20 ans.

Ensuite, la location saisonnière, même si la demande est forte (et a bien résisté à la crise), peut être plus compliquée que la location d’un appartement. Il faut trouver des vacanciers pour X semaines ou week-end dans l’année.

Par ailleurs, vous n’êtes pas propriétaires de la parcelle sur laquelle est posée votre mobil home. Elle appartient au camping à qui vous payez une redevance annuelle. Et comme je l’indique sur le site, il existe des campings malhonnêtes…

Enfin, il reste l’inconvénient de ne pas pouvoir profiter d’un crédit immobilier et de l’effet de levier du crédit  même il est toujours possible d’opter pour un crédit à la consommation.

Pouvez-vous nous donner des exemples chiffrés d’investissement dans un mobil home?

Légitime question… Pour reprendre l’exemple détaillé sur le site, on peut établir la projection suivante.
Partons sur un Mobil Home d’occasion (disons vieux de 5 ans), 3 chambres, bien équipé, installé dans un camping haut de gamme, avec une parcelle louée environ 4 000 € par an.

Ce Mobil Home est acheté 25 000 €. Vous récupérez la T.V.A. à 20 % sur cet achat soit 5 000 €, donc votre Mobil Home vous revient à 20 000 €.
En partant sur 2 500 € de bénéfices par an (bénéfices = recettes locatives – charges annuelles (location parcelle, assurance, annonce Internet, gestion des états des lieux, taxe de séjour), vous avez remboursé votre Mobil Home en 8 ans (2 500 € * 8 = 20 000 €).

Comme indiqué plus haut, en partant sur un Mobil Home d’une durée de vie de 20 ans, il vous reste encore 7 années d’exploitation, soit 2 500 € * 7 = 17 500 €.

On prend un peu de marge pour les aléas (une année de location un peu moins bonne, quelques réparations et / ou rénovations sur le Mobil Home, etc.) et on dit entre 10 000 € et 15 000 € de bénéfices potentiels sur la durée de l’opération.

A quoi dois-je faire attention si je veux me lancer moi aussi?

En tout premier lieu, il faut se poser la bonne question : je vais acheter un Mobil Home pour faire uniquement du locatif, ou bien est-ce une opération mixée, à la fois investissement locatif, et à la fois plaisir personnel afin d’en profiter plusieurs semaines / week-end par an ? Car en fonction de cette question première, le choix du camping et du Mobil Home s’en trouvera changé…

Il faut être vigilant sur le camping choisi : conditions de sous-location, date d’ouverture, tarif annuel de la parcelle, évolution du tarif d’une année sur l’autre, obligation ou non de changer de mobil home toutes les X années, équipement du camping (piscine, salle de spectacle, animations, etc.), possibilité d’aménager sa parcelle, etc..

Il faut également bien choisir son mobil home en fonction de la cible et de la demande : nombre de chambres, terrasse couverte, équipement intérieur (TV, lave-vaisselle, jeux, etc.) et extérieur (transats, abri de jardin, aménagement de la parcelle, etc.).

1 Commentaire

  1. Raphael

    Coucou,
    J’étais loin de me douter qu’investir dans un Mobil Home pouvait être aussi intéressant. Merci pour cet article et ces belles images.
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *