Investir… en suisse?

Suisse_drapeau_1

Ce n’est pas forcément au premier type d’investissement que l’on pense que d’investir en suisse, cependant à y regarder de plus près et en ces périodes moroses dans l’hexagone, opter pour la suisse dans une optique de diversification peut présenter certains avantages.

Devenir riche en investissant en Suisse ?

Beaucoup évoquent la rentabilité des investissements immobiliers dans l’objectif de louer ensuite et nous vous donnions des conseils pour réaliser un achat judicieux : trouver un secteur porteur puis entretenir l’appartement ou la maison de manière impeccable pour négocier un bon prix avec vos nouveaux locataires. Pour aller plus loin dans la réflexion, on vous propose aujourd’hui quelques conseils plus précis pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier en Suisse.

Acheter un bien suisse est-ce un bon investissement ?

Sachez que si vous n’êtes pas résident en Suisse, les procédures seront assez longues et fastidieuses, sans compter la pénurie de logements qui sévit dans les régions suisses très prisées telles que Zurich, Berne, Lausanne ou Genève. Par contre au niveau des prix des logements, la Suisse reste relativement stable, ce qui est plutôt bon signe pour un investissement dans la pierre. Comptez à partir de 100 000 CHF comme prix de départ pour un petit appartement et à partir de 400 000 CHF pour une maison. Ces prix varient bien sûr selon l’emplacement ainsi que la surface et peuvent atteindre des sommes astronomiques.

Quelques outils pratiques pour concrétiser l’achat d’un bien immobilier en Suisse

Pour concrétiser votre projet, les banques suisses proposent des emprunts hypothécaires qui rendent possible le financement du bien immobilier. Afin de trouver des prêts aux taux les plus avantageux, le site suisse Moneypark met à disposition divers outils pratiques :

  • Calculateur hypothécaire : il permet notamment d’évaluer le bien immobilier convoité et vous permet de savoir si vous pouvez ou non contracter une hypothèque.
  • Calculateur du taux d’endettement : grâce à cet outil, vous voyez directement si vous faites un bon investissement sur le long terme.
  • Calculateur du potentiel d’économies : vous vérifiez avec cet outil les économies potentielles que vous pouvez réaliser par rapport à votre hypothèque.
  • Calculateur du potentiel d’achat : ce calculateur estime le prix d’acquisition maximum du bien immobilier.
  • Outil de comparaison des prêts hypothécaires : grâce à cet outil mis régulièrement à jour, vous êtes toujours au courant des taux les plus bas et cela vous épargne l’engagement coûteux d’un courtier.

Faire fructifier son argent en investissant dans l’immobilier

Voici deux solutions qui permettent de générer des revenus passifs si vous souhaitez investir dans l’immobilier en Suisse. Pour faire travailler son argent, investir son argent dans l’immobilier locatif est une solution des plus judicieuses, notamment en Suisse, pays qui ne connaît pas la crise économique et où le franc est une valeur refuge. Avant toute chose, créez un capital de départ, choisissez le mode de location le plus avantageux pour vous et calculez la rentabilité de votre affaire sur le long terme.

Une autre alternative à l’immobilier locatif serait d’investir dans la pierre-papier en achetant des parts d’une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Vous devenez ainsi acquéreur d’une partie d’un patrimoine immobilier locatif d’habitation ou d’entreprise. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un rendement de plus 5 % pour les SCPI les plus réputées.

1 Commentaire

  1. Emy

    Ce qui m’intéresse, c’est surtout les SCPI qui investissent dans toute l’Europe à l’instar de Corum AM : https://www.scpi-corum-convictions.com/ . Comme tu le dis, le rendement est intéressant lorsqu’on investit dans ce type de placement. Pour le moment, je n’ai pas encore le courage de me lancer dans l’immobilier locatif direct, mais la Suisse pourrait être une piste si jamais je me décide. ;)
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *