Restons concentrés sur nos objectifs

objectifs

Je n’ai jamais été un drogué de l’information tel que j’en vois de plus en plus autour de moi : que ce soit sur internet, les réseaux sociaux ou les chaines d’information en continue, nous sommes en permanence submergés d’information.

Or trop d’information, tue l’information et à force de crouler sous une masse de données aussi volumineuse que vide de sens, nous nous dispersons, nous perdons notre temps et perdons de vue nos objectifs.

Le cirque médiatique

Je n’ai donc jamais été un drogué de l’info disais-je, accueillant avec un cynisme certain le flot ininterrompu de nouvelles dont la plupart ne permettent ni analyse, ni leçon à retenir, mais là je dois avouer atteindre des summums de défiance depuis quelques jours, c’est le pompom.

Qui, à part ceux d’entre vous adeptes de l’hibernation (après tout, c’est la saison) n’a pas entendu parler des deux « affaires » récentes que sont l’interdiction des spectacles de dieudonné, et plus récemment des « révélations » sur les histoires de fesses entre François Hollande & Julie Gayet.

Les chaines d’information en continu, les réseaux sociaux, les journaux papier ou TV : impossible d’échapper à un véritable matraquage médiatique révélateur selon moi de deux choses, toutes les deux à l’encontre de nos objectifs :

La politique du détournement d’attention

A en voir la place qu’ils occupent dans les médias, on serait tenté de croire que ces deux problèmes (dont je ne conteste pas le fond) sont les deux principales préoccupations des Français, je suis donc très heureux d’apprendre que l’état n’est pas endetté, que le chômage baisse, que le pouvoir d’achat des Français augmente, que nos écoles sont efficaces, que nos hôpitaux sont performants, que la fiscalité est raisonnable et que les extrêmes politiques sont désormais insignifiants !

Objectifs - alerte info

Sans trucage : Alerte info, la personne qui vient de mourir était en grand forme avant sa mort.

Plus sérieusement, le cirque médiatique a tendance à détourner notre attention des véritables objectifs, des véritables sujets de fond et nous alimenter avec des polémiques aussi futiles que vides de sens : il s’agit là de la stratégie bien connue des politiques, celle de lu détournement d’attention : pendant que je te prends la tête avec du rien, tu ne penses pas à l’essentiels, tu oublies tes objectifs et tant qu’a faire, tu voteras pour moi en 2017.

Les limites de la société d’information

Ce système est par ailleurs entretenu par les médias qui se nourrissent d’information et qui en font des tonnes du moindre incident, de la moindre polémique : s’il n’y a rien d’intéressant, alors rendons l’insignifiant intéressant en l’enrobant à coup de « Priorité au direct », de « Flash info express » de titre accrocheurs du type « Exclusif : L’affaire Hollande » : les politiques et les médias ont trouvé ici un intérêt commun.

Je parle des chaines d’info en continu mais aussi des réseaux sociaux comme twitter, facebook, des sites internet des grands quotidiens d’information comme Le Figaro ou le Monde, et je n’ose même pas aborder certains magazines people qui n’hésitent pas  à faire leur beurre sur le malheur de starlettes éphémères sorties de telle ou telle « télé réalité » : tout ça nous détourne de nos objectifs et nous occupe inutilement l’esprit.

Garder ses objectifs en vue

Qu’est ce que l’information, les médias ou la politique ont avoir avec les finances personnelles? Et bien il s’agit tout simplement de rester concentré sur ses objectifs, ne pas se laisser distraire par de l’information sans intérêt, sans fond et qui consomme votre temps et votre énergie inutilement.

J’entends souvent autour de moi des gens se plaindre constamment du manque de temps : je n’ai pas le temps de m’occuper de mes finances, je n’ai pas le temps de faire à manger, je n’ai pas le temps de créer mon entreprise ou des revenus annexes : limiter notre dose d’informations inutiles permet de dégager du temps qui est notre actif numéro 1.

4 Commentaires

  1. John

    Bonjour,

    Il est vrai que j’ai l’impression que le phénomène que vous décrivez ici est de plus en plus flagrant depuis quelques années.

    Les médias profitent des 80% de la population qui ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez et qui se contentent de croire ce que les journaux leur vendent.

    Je crois malheureusement ou heureusement que la seule source d’information fiable est internet aujourd’hui à condition de savoir comment la trouver.

    Pour en revenir sur le temps, je suis entièrement d’accord avec vous, c’est évident que nous gagnerions tous à l’utiliser pour des choses qui nous tiennent vraiment à cœur et capables de nous apporter vraiment à titre personnel dans le futur.

  2. Combattrelacrise.fr

    @Marc : D’accord avec toi, sur internet au moins tu as la possibilité de trier le bon grain de l’ivraie…

    @Hervé : Il parait que c’est pour 2014… nous verrons bien mais il ne faut pas se leurrer : augmenter les impots ou faire du déficit réclame beaucoup moins de courage politique!

  3. Herve

    Pendant ce temps, personne ne parle des promesses de réduction de déficits en France, qui sont loin d’être tenues…

  4. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    Salut,

    Je suis entièrement d’accord avec toi, notre temps est notre bien le plus précieux. Autant l’utiliser pour ce qui compte vraiment.

    Je regarde très peu les informations, pour les news vraiment importantes, mon entourage ou mes collègues finissent toujours par en parler et donc je ne vis par en autarcie mais les informations qui m’arrivent sont filtrés et je ne perds pas de temps à toutes les écouter.

    Par contre je suis les actualités qui m’intéresse, comme les blogs ou certains sites d’actu, mais c’est moi qui choisis et on ne m’impose rien :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *