Cashback : pour économiser sur ses achats

Non, cashback n’est pas le nom du dernier blockbuster américain (bien que ça soit le nom d’un film britannique sorti en 2006)  il s’agit d’une technique d’affiliation existante dans le monde de l’e-commerce, cet article va vous expliquer le fonctionnement du cashback et comment en profiter pour réaliser des économies.

Le principe du cashback

La traduction littérale de cashback est  : L’argent qui revient.

Le principe du cashback est donc de reverser une partie du montant d’achat à l’acheteur, selon un pourcentage défini à l’avance et en passant par un intermédiaire considéré comme un rapporteur d’affaire.

cashback

Comme quoi, des fois, les intermédiaires ça a du bon !

Le cashback en pratique

Exemple : j’achète une paire de chaussures coûtant 100€ sur un site d’e-commerce en passant par un intermédiaire qui offre 10% de cashback. Je paie les 100€ et sous un délai variable entre un et deux mois, je reçois 10€ de cashback, la paire de chaussures ne m’a donc coûte que 90€ au final.

Autre exemple : j’achète un pack vol + hôtel pour 1000€ avec les mêmes 10% de cashback, on me rembourse 100€. Etant donné que vous percevez un % de cashback, plus vos achats sont chers et plus ce montant est élevé!

Pour profiter du cashback il faut passer par un intermédiaire avant d’acheter le produit en question, il s’agit de sites spécialisés (Rechercher cashback sur google) qui vous reversera le cashback sur une cagnotte. Ces sites se rémunèrent sur une partie de vos achats : quand on vous donne 10% de cashback, le rapporteur d’affaire prend également un % pour affiliation, c’est du gagnant-gagnant-gagnant :

Le marchand : gagne de nouveaux clients

L’intermédiaire : gagne des commissions

Le client : obtient un rabais sur le prix initial

Quels produits / sites sont éligibles au cashback?

Une de mes premières réactions en découvrant ce principe a été de me dire que ce principe devait être réservé à des produits en fin de vie, démodés, compliqués à écouler… et bien pas du tout !

C’est même souvent le contraire : afin de lancer les ventes d’un nouveau produits, les marques n’hésitent pas à pratiquer le cashback pour écouler leurs stocks!

Le cashback est accessible sur une très grande variété de sites et de produits, en réalité si vous vous apprêtez à acheter un produit il y a de fortes chances pour qu’il soit éligible à un programme de cashback : que ce soit de l’électroménager, du prêt-à-porter, des voyages, de l’informatique… pour vérifier si vous pouvez l’utiliser, il suffit de vous rendre sur le site d’un prestataire de cashback et de rechercher le site marchand souhaité!

Les inconvénients du cashback

Tout n’est pas rose dans le monde du cashback, l’utilisant depuis plusieurs années maintenant j’ai notamment constaté les difficultés suivantes :

  1. Montant : certains sites accordent 20%, d’autres à peine 1 ou 2%… combinés parfois à des achats de quelques euros, le gain est infime
  2. Pousse à l’achat : le fait de faire une bonne affaire vous pousse à acheter plus et probablement des choses dont vous avez moyennement besoin… attention donc à l’utiliser à bon escient et non pour se donner bonne conscience!
  3. Délai : il faut compter entre un et deux mois entre votre commande et le moment ou la somme est créditée sur votre compte
  4. Seuil : les intermédiaires vous obligent à atteindre un seuil avant de pouvoir retirer votre argent, généralement autour de 20€
  5. Bugs : il arrive parfois de ne pas voir de cashback validé alors qu’il aurait du l’être, vous n’avez aucun moyen de vérifier avant l’achat qu’il sera bien pris en compte!

Quoi qu’il en soit, le cashback reste un outil permettant de faire des économies, et qui marche plutôt bien : récupérer quelques % de vos achats pendant une année pourra vous faire économiser des centaines d’euros au final à condition de s’en servir correctement et non pour se donner bonne conscience !

16 Commentaires

  1. Pauline

    Pour ma part j’utilisais ebuyclub, ensuite je suis allé chez Poulpeo car les taux étaient meilleurs, maintenant je vais sur Flouzy.com, les taux sont encore meilleur. Je pense qu’il ne faut pas hésiter à comparer les taux entre plusieurs sites de cashback.

  2. julien

    Dommage que le cashback ne soit pas plus exploité. Je comprends pas pourquoi de nombreuses personnes passent à côté de cette opportunité.

  3. Saba

    Bonjour

    En passant par Fabuleos avant d’acheter chez un des 1200 partenaires référencés tels que La Fnac, Expedia, Asos,3suisses, La Redoute … vous économisez jusqu’à 40% sur le montant de votre commande.

  4. Combattre La Crise (Auteur de l'article)

    @Nicolas : Oui la toolbar est pratique même si personnellement je ne l’utilise pas, je suis minimaliste et je n’aime pas trop l’idée d’une fonctionnalité permanente mais utile que 1% du temps… mais bon ça évite d’oublier vous avez raison !

  5. Nicolas Daudin

    Bonjour,

    Très intéressant cet article, qui donne une liste assex exhaustive des avantages et inconvénients du cashback, en toute transparence. Bien joué ;-)

    Je confirme ce que dit Steff dans son commentaire, il faut vraiment comparer les offres sur chaque site de cashback ça peut varier beaucoup. Et au final de l’année ça peut faire la différence!

    Quant au fait qu’on sait pas toujours si le cash back a été validé, IGraal propose une barre d’outils disponible (et non intrusive) pour pas mal de navigateurs, et qui donnent le « statut » du cashback. Donc, plus de souci à se faire quant à la validation!

    En tout cas merci pour l’article!

    Nicolas.

  6. Stéphanie eBuyClub

    Bonjour,

    Pensez également à eBuyClub qui vous permet de cumuler votre CashBack chez plus de 1600 marchands. Nous avons en EXCLUSIVITE Amazon parmi nos marchands. Vous pouvez désormais (re)profiter du CashBack Amazon.

  7. Denis

    Personnellement, j’utilise le site cashbackorama pour comparer les offres de cashback et comme Steff9623 je prend systématiquement celui qui propose les meilleurs taux. C’est une habitude à prendre mais on constate de grandes variations suivant les sites de cashback et les sites marchands (du simple au double). Donc, je vous conseille d’utiliser ce comparateur indépendant (je vous rassure, je ne connais pas le webmaster, c’est juste un bon plan), il est fiable et complet.

  8. Combattrelacrise.fr

    @ Steff9623 : merci pour votre témoignage interessant, vous avez tout à fait raison de comparer les fournisseurs de cahsback!

  9. Steff9623

    Bonjour,
    Je confirme que le cashback est très intéressant. Pour ma part, j’ai commencé avec Planète-reductions.com (site qui a disparu au profit d’un autre, qui ne présente plus d’intérêt à présent), et actuellement je passe par Igraal et Poulpéo, tous deux de bons sites (réactivité en cas de problème de cashback).
    Pour info, je n’hésite pas à comparer le cashback proposé par chacun de ces intermédiaires. Ainsi, lorsqu’un produit m’intéresse, j’ai pu constater qu’il y a des différences parfois importantes en termes de cashback. Par exemple, chez le fournisseur X, Igraal va proposer 4 % de cashback, tandis que Poulpéo va en proposer 7 % (l’inverse étant vrai pour un autre fournisseur, voire pour le même fournisseur quelques temps plus tard). Tout dépend en fait des partenariats noués par l’intermédiaire et le fournisseur.
    Et le plus drôle dans l’histoire, c’est que j’ai effectué récemment quelques achats chez des fournisseurs que je pratique régulièrement (Cdiscount et Pixmania pour ne pas les citer), mais en récupérant cette fois-ci du cashback !
    Voilà n’hésitez pas tant que ça marche !

  10. bonsconcours

    Moi j’utilise mailorama avant j’utilisais ebuyclub mais mon cashback n’etait pas toujours validé

  11. siger

    j’ai le même système sans dépenser : je place sur mon livret A et les intérêts me raportent ! lol ça rapporte plus encore

  12. Carole

    Bonjour,
    CapitalKoala c’est pas mal en effet mais je n’ai pas envie d’épargner, sachant que l’objectif, comme le dit l’article, est de recevoir son cashback rapidement, pour payer au final moins cher. J’ai une préférence pour aliciacash et igraal, qui sont très réactifs quand on a une question à leur poser.

  13. http://serrurier-lecannet.fr

    Je ne connaissais pas cette méthode. On en apprend tout les jours. Je vous remercie pour le partage de l’article qui est très instructif et qui explique aussi les inconvénients. De plus, merci aux internautes pour les commentaires précédents.
    Cordialement

  14. Emilie

    En résumé : Capital Koala vous permet d’accumuler un capital dont vos enfants profiteront à leur majorité. Cette somme d’argent leur permettra de financer leurs premiers grands projets : études supérieures, logement, permis B, etc.

    C’est en accord avec 3 banques : LCL, Monabanq et IngDirect.

    Pour plus d’info :http://www.capitalkoala.com/

    Pour le moment, je ne l’utilise pas, mais après tout pourquoi pas.

  15. Combattrelacrise.fr

    @Emilie : oui et d’ailleurs le délai s’explique par toutes les validations : pas de retour, d’échange, de remboursement… disons que pour un achat standard du type je paye, je reçois, je garde mon produit ça fonctionne :)

    Je ne connais pas du tout Capitalkoala, quel est l’avantage par rapport à du cashback combiné à une formule d’épargne classique? Cette épargne est-elle rémunérée?

  16. Emilie

    Je m’en sers depuis peu en passant par Igraal.
    Le concept est pas mal, mais attention aux règles. (en cas d’échange, par exemple, le cash back ne sera pas validé).

    Il existe aussi le même principe mais plus sous forme d’épargne pour nos chérubins avec Capitalkoala (peut-être le sujet d’un futur article ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *