Comparer les prix sur la durée, quelle bonne idée!

comparer les prix sur la durée

Comparer les prix est une pratique désormais entrée dans les mœurs générales : facilité par internet et les divers sites de comparaison des prix, il est possible en quelques clics de trouver l’offre la moins chère du moment.

Si beaucoup d’entre nous avons donc pris cette (bonne) habitude, la plupart ne gardent à l’esprit que le prix mensuel, généralement mis en avant.

Comparer les prix sur la durée

Imaginons que vous soyez à la recherche d’un appartement en location et que vous ayez avez un budget « autour des 1000€ » : vous allez donc rentrer vos critères de recherche sur vos sites de recherche préférés en prenant un peu de marge et vous obtenez donc une liste d’appartements parmi lesquels vous hésitez entre deux appartements, l’un à 950€ l’autre à 1050€.

Comparer les prix ne consiste pas à soustraire 950€ à 1050€ et d’obtenir si vous n’avez pas trop de soucis de calcul un petit 100€ de différence, pas suffisant pour vous convaincre d’abandonner un joli parquet ou le boulanger juste en bas du second appartement, c’est pratique le matin pour les croissants, en plus je viens de réaliser que j’adore ça les croissants.

Pourtant, comparer les prix sur une base mensuelle n’est pas une bonne idée car vous n’allez jamais rester 1 mois dans l’appartement en question : comparer les prix c’est comparer le coût total, donc comparer les prix sur une durée réaliste et représentative de votre utilisation, typiquement 3ans pour un bail d’appartement non meublé voir plus !

Là ou à première vue il y a 100€ de différence, c’est en réalité 3672€ !

100€ de différence x 36 mois majorés de 2% d’augmentation des loyers tous les ans, et c’est ce coût qu’il faudra prendre en compte pour comparer les prix des 2 appartements : l’un coûte 3672€ de plus que l’autre, ce qui fait le prix d’une voiture moyenne, d’une épargne de précaution, le prix d’un très beau voyage au bout du monde ou encore un montant intéressant à investir et capable de faire des petits.

Autres exemples

Je vous parlais récemment de mon changement d’opérateur mobile et donc du passage d’un forfait 1h / 500mo / 15€ à un forfait de 2h / 100mo / 5€ : à première vue, 10€ d’économisés donc.

Vous savez désormais comment ça marche, multipliez ce chiffre par autant de mois que vous comptez garder un téléphone mobile, de mon coté, et autant dire qu’à moins que vous ayez prévu d’intégrer un temple bouddhiste, vous allez garder votre forfait longtemps!

120€ sur un an, 600€ sur 5 et probablement plus dans la réalité.

Si vous adopter cette façon de comparer les prix et que vous faites l’effort pour tous vos abonnements mensualisés, vous réaliserez de très importantes économies, voyez plutôt avec des efforts mensuels à la portée de chacun :

  • Forfait mobile : -10€ : profitez de la concurrence, changez d’opérateur!
  • Forfait internet : -5€ (idem)
  • Loyer : -100€ : moins cher ne veut pas dire plus petit ou moins bien placé, comparez avec vos voisins !
  • Voiture/essence/assurance : – 50€ : éco conduite, comparer les prix des assurances
  • Alimentation : -35€ : mangez plus de légumes, remplacez le chocolat par des fruits et le coca par de l’eau, votre corps vous dira merci!

A première vue, beaucoup de sacrifices pour juste 200€ d’économies, sauf que la réalité c’est plus de 2400€ /an et plus de 7200€ sur 3ans soit une somme intéressante pour investir, avoir une épargne de précaution, un apport pour un appartement…

comparer les prix sur la durée

Mademoiselle le sait que la durée change tout entre un marathon et un 100m !

Economies d’échelle

C’est l’un des secrets d’un budget équilibré et il s’agit là d’une technique très efficace pour baisser vos dépenses : puisque c’est le propre des dépenses mensualisées de se répéter, les économies réalisées en un mois se répéteront également, cela s’appelle des économies d’échelle, et ici l’échelle c’est le temps.

Ce principe est bien connu dans le monde de l’entreprise et particulièrement celui des industries et du commerce : le même principe opère en effet quand des géants de la distribution comme Carrefour/Leclerc/Auchan négocient avec leurs fournisseurs au centime près le kilo de pommes de terre, car ce sont plusieurs centaines de milliers d’euros économisés pour les commandes totales sur une année.

Croyez-vous que pour comparer les prix ces enseignes regardent la différence de 3cts ou le total d’une grande quantité sur plusieurs mois? Si c’est bon pour le budget d’une multinationale, alors c’est bon pour vos finances également !

11 Commentaires

  1. Combattrelacrise.fr

    @Sté : Merci pour vos encouragements et restez fidèle au blog, on ne sait jamais vous pourriez en apprendre plus à l’avenir!

  2. Sté

    Bonjour,

    Comparer les prix sur la durée, j’avoue que je n’y ai jamais songé. J’ai fait des petits calculs et je viens de réaliser que j’aurai pu faire d’énorme économie si j’avais eu ce réflexe. Donc, merci pour ces conseils, j’en tiendrai compte à l’avenir.

    A bientôt

  3. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    @Combattrelacrise.fr
    Cela me fait environ 6% d’économies ce qui n’est pas si mal.

  4. Combattrelacrise.fr

    @Marc : C’est déjà pas mal 100€ / mois, en pourcentage ça fait combien? moi je tourne autour des 30% de moins avec le changement d’appartement

  5. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    @Combattrelacrise.fr

    C’est vrai qu’en province le fossé est moins important.
    A titre d’exemple j’ai déménagé pour un bien plus petit cet été également, et avec le gain de loyer, d’assurance et d’énergie j’arrive vers les 100€ / mois.

  6. Combattrelacrise.fr

    @Marc : tu as bien deviné, le logement joue un rôle prédominant avec plus de 400€ / mois : plus de parking loué, je me gare dans la rue (24€ / mois au lieu de 150…) + un appartement mieux chauffé (central vs convecteurs électriques et ballon d’eau chaude qui font diviser par 2 la facture EDF) et finalement un appart beaucoup moins cher bien qu’étant dans la même rue et juste un peu moins grand.

    Je ne sais pas pour toi, mais habitant à Paris, le budget logement est tout de suite conséquent, j’imagine qu’en vivant dans des villes moins chères la marge de manœuvre est plus limitée!

  7. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    @Combattrelacrise.fr

    Wow !!!!! C’est une somme très importante, c’est clair que tu as de quoi investir maintenant.

    Rien qu’en changeant de logement, tu as gagné combien ?
    Parce que 627 € /mois c’est quand même énorme ;-)

  8. Combattrelacrise.fr

    @Marc: Très exactement 627€ / mois depuis 3ans et demi soit 25707€ ! Et encore je ne partais pas d’une situation compliquée avec crédit à la consommation ou autre absurdité, j’ai simplement fait jouer la concurrence, pris un appartement mieux chauffé et moins cher (3m² de moins aussi) et surtout je calcule toujours mes coûts sur de longues durées ce qui m’évite de dire « Toutes ces démarches pour 10€, ça ne vaut pas le coup » comme j’avais tendance à le faire.

    En comparant les prix sur la durée (3ans par ex) tu te dis 360€ d’économisés et non 10€, ça pousse à l’action !

  9. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    Salut,

    Entièrement d’accord avec ta réflexion !
    J’avais il y a quelques mois fait un article sur mon blog pour venter les budgets annualisés…
    Ainsi on se rend compte que 10€ font en faite 120€ et ça change tout !!!

    Par contre je n’avais pas penser à compter les locations sur 3 ans, c’est la durée d’un bail et c’est plein de sens, merci ;-)

    Il faut aussi veiller à comparer ce qui est comparable, ainsi il est facile de faire des économies mais il faut voir si le service rendu nous convient toujours.

    L’annualisation de ton budget t’as permis d’économiser combien au total (en plus de ton mobile et Internet) ?

    Marc.

  10. Laura

    Bonjour,
    je suis tout à fait d’accord. C’est vrai que de multiplier par deux ou trois ans, c’est encore plus impactant, même si moi aussi je tente déjà de voir sur un an, dans un premier temps. Le tout n’est pas tant le nombre d’années de toute façon, mais d’avoir déjà le réflexe de penser à faire cet exercice qui peut éviter pas mal de dépenses inutiles !

  11. jeremy

    Très juste !
    J’ai tendance à calculer le coût d’un « service » sur une année même si ce n’est pas pour le comparer à un autre mais pour voir ce que me coût cette « envie » sur une année. Par exemple un abonnement à CanalSat, on se dit 30-40€ par mois c’est pas trop ruineux mais sur une année n’ai-je pas autre chose à faire avec 360-480€ ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *