Redonnons du crédit au crédit

Parmi les discours largement répandus sur les blogs / livres sur les finances personnelles (j’ai moi-même éventuellement pu le dire…), revient souvent le fameux « débarrassez-vous de vos dettes » : ou le quand le crédit devient le mal absolu, à chasser d’urgence de son budget.

Pourtant, le crédit  est un outil comme un autre : utile s’il est bien utilisé, toxique si on fait n’importe quoi avec : le souci du crédit ne réside pas dans le crédit lui-même mais dans l’utilisation qu’on en fait.

C’est donc aux comportements et non à l’outil qu’il faut s’attaquer, on pourrait d’ailleurs tenir le même discours aux gens qui plaident pour « moins de télévision, plus de livres » : tout dépend du livre et de ce que vous regardez…

crédit - dessous des cartes

« Regarder la TV » englobe aussi bien le dessous des cartes sur ARTE que les anges chti’s de la téléralité à las vegas sur NRJ12…

A quoi peut servir un crédit ?

Un crédit peut en effet être très utile pour beaucoup de choses, difficile de tout lister dans le détail tellement les applications peuvent être nombreuses, on peut cependant les rassembler selon une règle simple : un crédit sert à financer ce qui peut couvrir son coût.

Concrètement, emprunter 10000€ sur 12 mois avec un taux à 2% comme le montre ce simulateur de crédit donne un coût de crédit à 200€. Si votre projet à un potentiel pour générer plus que ces 200€ de coût, c’est qu’un financement à crédit est rentable car non seulement son coût sera nul, mais il vous fera gagner 12 mois.

Si vous n’avez pas le capital nécessaire au départ, un crédit vous permet de gagner 12 mois en payant 200€, ce qui peut avoir du sens également.

Vu le faible taux du crédit, il est même envisageable de l’utiliser pour par exemple acheter un parking, une voiture pour trouver un travail, créer son entreprise, et même investir !

En plaçant cette somme sur un contrat d’assurance vie dynamique, vous pouvez obtenir des rendements bien supérieurs de l’ordre de 6, 7 ou 8% et toutes ces utilisations vous permettront de générer bien plus de revenus que le coût du crédit lui-même et de gagner du temps par rapport à une solution basée sur l’épargne (économiser jusqu’à atteindre la somme désirée)

En clair, vous payez 2% du montant du crédit, vous en gagnez 8%… c’est d’ailleurs le mode de fonctionnement qu’utilisent les banques quand elles vous accordent 2% d’intérêt sur un livret.

Idem pour un crédit immobilier dans le cadre d’un investissement locatif : si les revenus locatifs couvrent le cout du crédit alors vous générez du capital grâce à ce même crédit avec un bien immobilier qui « se paye tout seul ».

A l’opposé, un crédit ne doit pas être utilisé pour financer tout ce qui perd forcément en valeur avec le temps ou qui ne se revend pas : une télévision, des vêtements, un joli sac (et plus globalement tous les produit de grande consommation) ou financer un premier crédit en en contractant un deuxième… sauf si vous voulez « acheter du temps », veillez cependant toujours au coût du crédit et à votre capacité de remboursement mensuelle.

Du crédit au crédit

On voit bien avec ces exemples qu’un crédit peut être un outil efficace et pertinent à condition d’être correctement utilisé : méfiez vous des visions trop « hygiénistes » qui balayent d’un revers de main des solutions non par pragmatisme mais par pur dogmatisme péremptoire : le crédit c’est mal, garder ses tickets de caisse c’est bien.

Comme dans toute équation en finances, regarder le coût c’est bien mais le plus important c’est le retour sur investissement et donc les gains associés : en veillant à la pertinence de cette équation, le crédit peut vous être d’une utilité insoupçonnée.

5 Commentaires

  1. Karr cabinet

    Un crédit peut être utile dans certaines conditions, comme vous le décrivez dans votre article, attention cependant au frais supplémentaires, qui peuvent être les retards de paiements (cela peut arriver, l’assurance etc..)
    Pour dire qu’un crédit n’est pas a prendre à la légère et de penser tête reposée a son projet avant de se lancer !

  2. Laura

    Bonjour, tout à fait d’accord. Le crédit bien utilisé peut-être un excellent outil pour accélérer ses projets par exemple. En revanche, je suis tout à fait contre les crédit à la consommation. Je trouve que cela reste de l’endettement totalement inutile…

  3. Sté

    Bonjour et merci pour la teneur et le bien fondé de votre article.

    Malheureusement pour nous simple mortel, nous ignorons cette simple règle mais ô combien importante: « un crédit sert à financer ce qui peut couvrir son coût. »
    Peut-être que le manque de conseil objectif et qualitatif comme celui-ci y est également pour quelque chose.

    Bien à vous.

  4. Anthony

    Bonjour,

    Je suis totalement d’accord avec ce discours et pourtant si je remonte quelques années en arrière, j’aurais été sidéré de lire de tels propos. En effet, avant que je ne comprenne l’utilité d’un « bon » crédit, je bannissais ce mot de ma bouche, je ne voulais absolument pas entendre parler de crédit, pour moi c’était quelque chose d’inenvisageable car pour moi crédit était synonyme de perte d’argent. Ce que je n’avais pas compris c’était que le crédit pouvait également faire gagner du temps et aussi gagner de l’argent.

  5. Marc de Mieux Gérer Son Argent

    Salut,

    Je suis entièrement d’accord avec toi.

    S’endetter pour consommer, typiquement acheter la super nouvelle TV 3D, ou quel que chose qui ne rapporte rien n’a aucun intérêt…

    Par contre s’endetter pour acheter un bien qui rapportera soit avec des revenus direct, par exemple un parking, on parle d’ailleurs d’effet de levier. Soit en trouvant un travail mieux rémunéré en suivant une formation ou en achetant une voiture.
    C’est une bonne attitude :-) .

    Attention également au crédit consommation dont les taux entre 8 et 20% vous plombent sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *