Comment NE PAS faire des économies !

On voit souvent autour de nous des gens chercher à faire des économies pour diverses raisons : perte d’un emploi, augmentation du coup de la vie, augmentation des impôts ((surtout depuis quelques années…) : les budgets qui dérapent sont légion et si le principe de faire des économies est très souvent une bonne idée, il convient également de ne pas se tromper de combat.

Comment NE PAS faire d’économies

Faire des économies est une bonne idée d’abord quand on n’en a pas besoin : avoir un budget au top de sa forme est d’abord une question d’équilibre.

Tout comme il est préférable de constamment manger équilibré pour garder son poids de forme plutôt que d’alterner les cures de Nutella et de celeri vapeur, le mieux est donc de mettre en place un plan d’amélioration continue de vos finances afin de les garder sous contrôle.

Attention cependant si vous avez besoin de donner un coup de boost : à vouloir faire des économies à tout bout de champ, on finit parfois par adopter des solutions intuitives mais totalement inefficaces voir contre productives car génératrices de frustration et de tensions avec madame, monsieur et les enfants.

Le ratio économies / efforts

Tout d’abord, il faut établir un ratio entre les économies réalisées et l’effort que cela vous demande et voir si cela est acceptable pour vous ou pas. Le mieux est carrément de se faire un petit tableau en donnant une note entre 0 et 10 à l’économie réalisée et l’effort ou l’inconfort que cela peut générer afin d’en tirer un ratio qui vous permettra d’y voir plus clair et donc voir ou sont les priorités.

Exemples :

Mesure Economie (€ / an) Economie / 10 Effort / 10 Ratio
Changer de forfait mobile 120 € 4 1 4,0
Changer d’appartement 1 800 € 9 8 1,1
Vendre la voiture 2 000 € 10 4 2,5
Manger des pates à l’eau 30 € 2 8 0,3

On voit ici par exemple que changer de forfait mobile pour un forfait moins cher et équivalent se fait sans effort (1/10) et qu’il génère une économie intéressante ce qui le place en bonne position dans les priorités.

Changer d’appartement pour un plus petit ou plus éloigné peut faire faire des économies importantes (150€ / mois) mais avec un effort qui l’est tout autant. Vendre sa voiture peut également générer de grosses économies (carburant, assurance, entretien, amendes) sans toutefois être trop compliqué si vous êtes dans une zone ou les transports en commun sont développés.

Manger des pâtes à l’eau plutôt que de vrais plats pour faire des économies est donc une très mauvaise idée : non seulement les économies réalisées sont très faibles mais en plus cela génère une grande frustration et dégrade beaucoup la qualité de vie, pensez-y avant de rogner comme beaucoup de français le font sur votre budget nourriture !

Faire des exceptions

Pour faire des économies comme pour beaucoup de domaines dans la vie, comme le disait Oscar Wilde avec un joli jeu de mots, l’important est d’être constant.

La régularité dans l’effort est la clé de l’apprentissage, du sport mais aussi dans votre quête d’économies : cela ne sert strictement à rien d’acheter du jambon moins cher, de faire votre pain vous même ou de manger des pâtes à l’eau si c’est pour craquer et délapider toutes les économies le lendemain en se justifiant qu’on a « bien le droit de se faire plaisir de temps en temps non? »

C’est en se comportant de la sorte que certains n’arrivent jamais à perdre leur kilos en trop ou arrêter de fumer, ne vous leurrez pas, n’écoutez pas les discours démagogiques, pour atteindre des objectifs, il faut de la discipline et de la régularité.

Les économies de bout de chandelles

Sur le même principe que le tableau vu ci-dessus, il convient d’éviter les économies de bout de chandelles qui sont en plus bien souvent très chronophages et contraignantes : les coupons de réduction à collectionner sur ses tickets de caisse, les offres de remboursement de 40cts sur le paquet de yaourt qu’il faut envoyer avec un dossier complet par courrier…

A cela s’ajoutent les cartes de fidélité dans les supermarchés, le petit avoir que vous fait le traiteur du coin… faire des économies c’est d’abord s’attaquer aux causes structurelles de celui-ci, pas à se donner bonne conscience en tournant autour du pot !

Faire des économies en recherchant les promotions

En matière de produits de grande consommation, les promotions sont légion et c’est vrai que l’on a souvent l’impression de faire des économies en achetant un lot de 3 car le prix unitaire est plus faible (ce qui n’est pas toujours le cas comme expliqué dans cet article)

Je ne dis pas que ce n’est pas une bonne idée d’acheter un lot de 3, simplement vérifiez que cela correspond bien à vos besoins, que le 3ème pot de crème fraiche par exemple ne sera pas périmé avant que n’en ayez besoin.

Autre cas très fréquent : croire que l’on fait des économies parce que l’on achète à -75% par exemple du prix « normal ». Là aussi, acheter un objet dont vous avez besoin avec une forte décote est évidemment une bonne idée, le souci c’est que la majorité des gens qui passent à l’acte d’achat le font principalement par pulsion PARCE QUE c’est -75% et non parce qu’ils en ont un réel besoin.

Comme évoqué dans cet article, le juste prix d’un produit n’est pas la décote pratiquée mais la valeur qu’il apporte, c’est toute la différence entre le prix et la valeur d’un objet : si vous n’avez pas besoin d’une tablette, en acheter une à 200€ au lieu de 500€ ce n’est pas faire 300€ d’économies mais un gaspillage de 200€.

Ignorer les frais de fonctionnement

J’entendais la dernière fois une connaissance me dire que pour à peine 2000€ il pouvait s’acheter une petite twingo ce qui serait « rentabilisée » rapidement avec ce qu’il allait économiser en carte de transport.

Je n’ai pas besoin de vous faire un dessein : une voiture c’est certes un prix d’achat, mais c’est surtout du carburant, de l’entretien, de l’assurance, du parking, des amendes en tout genre… sa twingo ne va pas lui coûter 2000€ en tout mais 2000€ par an.

Il y a quelques années par exemple, je louais 130€ / mois un parking (oui, c’est cher à Paris…) pour ma voiture qui côtait 3000€. Résultat, en 2ans, j’ai payé plus en parking que ce valait ma voiture, si ce n’est pas du gaspillage alors je ne sais pas ce que c’est!

L’exemple de la voiture revient souvent car il est facile à comprendre, mais les frais de fonctionnement s’appliquent à bien d’autres objets de consommation courante : une télévision (électricité, redevance) , un smartphone (forfait 4G souvent plus onéreux) etc.

Bref, faire des économies c’est surtout réfléchir en « coût global » ce qui comprend à la fois le prix d’achat mais aussi les frais de fonctionnement qui peuvent tout changer à l’équation, pensez-y !

7 Commentaires

  1. Patrick

    Bonne réflexion… j’entend moi aussi souvent ce genre de commentaire: « Ah je vais m’acheter ceci ou cela et je vais économiser tant »… la plupart des gens oublient de calculer les frais de fonctionnement loll.

  2. Xolali

    Je suis tout à fait d’accord avec les promotions. Surtout pour les produits frais , ils se périment assez vite généralement.
    Après je pense qu’il faut voir cela au cas par cas pour les dépenses.

  3. Karimspace

    Alors tout dépend de votre politique d’achat, je vous explique la mienne :

    J’achète en grande quantité les produits en promotion que je peux stocker.

    Exemples :
    riz : moins de 2€/kg
    Pâtes : moins de 0,70€/kg
    Lessive : 0,05€/lavage
    Couches : 0,12€/pce

    Tout ça en produits de marque bien sûr.

  4. Combattre La Crise (Auteur de l'article)

    Concernant Auchan que je connais bien, il faut faire attention aux promotions éclair : celles-ci ont pour but de « recruter » selon le jargon employé : on montre au client qu’il est très interessant d’avoir la carte avec des promotions vraiment interessantes… mais qui ne durent que le temps de la campagne, c’est à dire un mois tout au plus.

    C’est exactement ce qui m’est arrivé chez Auchan, sur un caddie à 200€ je récupérais 15€ de points « wahooo », depuis 1an maintenant c’est à peine 1 ou 2€ sur le même caddie :)

  5. Karimspace

    Principalement Auchan et Carrefour. Il suffit de jeter un oeil au dernier catalogue Carrefour du 14 au 21/10 avec 70% de réduction sur plusieurs produits du quotidien.

  6. Combattre La Crise (Auteur de l'article)

    @Karimspace : C’est quoi votre supermarché? Parce que dans le mien c’est à peine quelque centimes par mois…

  7. karimspace

    Super article comme d’habitude.

    Là où je ne suis pas d’accord, c’est sur les cartes de fidélités : les hypermarchés font souvent des offres très intéressantes sur des produits du quotidien : riz, huile, pâtes, thon, lait, œufs, couches bébé, …

    Avec la carte de fidélité, les prix défient toute concurrence, et on peut atteindre rapidement plusieurs centaines d’euros d’économies par an pour une famille de 5 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *