3 sources d’optimisation pour les PME (Artisans, Entrepreneurs)

Que vous soyez artisan, indépendant ou entrepreneur vous avez (nous avons!) tous un objectif commun : optimiser la trésorerie !

Dans cet article, je vais partager avec vous 3 sources d’optimisation pour les PME que vous pouvez appliquer à votre activité, quelque soit sa taille et son domaine d’activité !

Ces sources d’optimisation sont le fruit de mon expérience en tant qu’entrepreneur depuis plusieurs années à la recherche d’une amélioration constante de la rentabilité et des processus qui font fonctionner les structures dont je suis responsable.

C’est donc le fruit de plusieurs années de réflexion que je partage avec vous ici dans le but que vous puissiez y trouver des solutions concrètes à vos problématiques économique.

Prêts ? Allons-y !

Réduire ses couts : source d’optimisation pour les PME depuis toujours !

Bien sur, le premier levier à activer lorsque l’on est entrepreneur à la recherche de sources d’optimisation pour les PME, c’est d’immédiatement penser aux couts qui sont les notres.

Or pour des raisons parfois liées au manque de temps, au manque d’énergie ou parce qu’on ne pensait pas que cela était possible, certaines centres de couts dépassent ce qu’ils pourraient être et viennent donc grever votre rentabilité.

Voici quelques pistes intéressantes pour réduire les couts de sa structure :

1 – Retarder / Limiter ses recrutements

Ceux d’entre vous qui ont des salariés le savent, le code du travail et des impôts en France est tellement complexe, dépassé et totalement en porte à faux du monde dans lequel on vit et de nos besoins en 2021 fait que recruter quelqu’un revient très souvent à prendre un risque important.

A force de vouloir protéger les salariés, l’état rend l’opération tellement difficile pour les petites entreprises qu’il vaut mieux se poser la question plusieurs fois avant de passer à l’acte.

optimisation-pour-les-pme-salariés

Eviter de trop faire gonfler sa masse salariale est donc l’une des sources d’optimisation pour les PME les plus utiles, notamment en vous demandant si au lieu de recruter vous ne pourriez pas :

  • Sous-traiter ponctuellement vos besoins
  • Utiliser les outils technologiques pour automatiser l’action
  • Ventiler ces actions auprès des autres salariés

Enfin, et toujours concernant vos salariés, faites vérifier par des entreprises comme Yukon que vos fiches de paie sont optimisées et que vous ne versez que le nécessaires en termes de charges et de salaires.

2 – Mettre en concurrence ses fournisseurs

Bien sur, vous le faites probablement déjà pour vos fournisseurs principaux mais pensez également à des choses plus anodines mais qui s’additionnent avec le temps comme :

  • Votre fournisseur internet
  • L’électricité, l’énergie
  • L’assurance de vos locaux

Gardez en tête que même une petite économie de 30€ mensuels c’est plus de 7200€ sur 20ans que vous devrez payer quoi qu’il arrive car il est peu probable que vous n’ayez plus besoin d’internet ou d’électricité bien au contraire !

Comme le dit le bon sens (ou nos grands-mères) : les petits fleuves font les grandes rivières, et que ce soit pour vos finances personnelles ou pour votre entreprise, cela se vérifie tous les jours !

C’est véritablement une source d’optimisation pour les PME que beaucoup oublient !

3 – Déménager son activité

Enfin, quand cela est possible demandez-vous si vous exercez votre activité au bon endroit.

Je m’explique : si vous êtes à la tête d’une entreprise 100% digitale par exemple et que vous n’avez besoin que d’une connexion internet pour travailler, peut-être serait-ce plus intéressant de déménager en province que d’habiter Paris ou les couts de la vie (logement, activités, fournisseurs) sont plus élevés qu’ailleurs.

Si vous êtes également artisan et que le prix de vos prestations ne change pas ou très peu que vous soyez dans une région ou la vie est chère ou non vous donne l’opportunité d’exercer à des endroits plus favorables.

Enfin, déménager permet également une optimisation pour les PME qui souffrent d’un contexte concurrentiel fort, en bougeant vous aurez donc plus de clients et un meilleur chiffre d’affaires.

Bonus : Investir une partie de sa trésorerie

Beaucoup oublient cette optimisation pour les PME car on considère à tort que cela n’a d’intérêt que pour les grands groupes et autres multinationales.

A l’image d’un Tesla ou Microstrategy, il est important d’investir une partie de sa trésorerie sur des actifs financiers liquides comme les actions en bourse ou les cryptomonnaies afin de ne pas voir le pouvoir d’achat de votre trésorerie s’éroder avec le temps.

Investir une partie de sa trésorerie dans du bitcoin est à la portée de toutes les PME !

C’est une optimisation pour les PME qui ont bien compris les impacts de la crise du Covid sur l’économie et de l’inflation / perte de pouvoir d’achat des monnaies fiduciaires face aux actifs en tout genre.

Investir une partie raisonnable de sa trésorerie permet donc de générer des intérêts qui vous permettent d’investir par la suite dans la croissance de votre activité alors que laisser vos réserves dormir vous garantit une perte de pouvoir d’achat sur la durée.

J’espère que ces astuces d’optimisation pour les PME vous auront aidé à identifier des pistes intéressantes et adaptées à votre activité !

N’hésitez pas à me laisser en commentaire de cet article votre avis et partager avec la communauté de combattrelacrise.fr vos propres optimisations via les commentaires sous cet article !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *