Réduire ses dépenses en 5 étapes : mon exemple personnel

Mise à jour Janvier 2021 :

  • Ajout d’exemples de réduction de dépenses
  • Réduire ses dépenses alimentaires au maximum
  • Mise à jour diverses pour refléter le quotidien en 2021

Réduire ses dépenses : mon exemple

Avec la crise économique, chacun cherche à réduire ses dépenses au maximum.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’écrire cet article en complément de mon article sur le Cost Killing qui vous aidera également à réduire ses dépenses mensuelles au maximum.

Réduire ses dépenses c’est bien sur une question très concrète, mais je voulais cet article différent car je voulais donner mon exemple personnel mais aussi des principes généraux pour faire des économies.

Prêt ? Alors c’est parti !

Réduire ses dépenses en faisant jouer la concurrence

Je payais 25€ par mois pour mon forfait illimité chez Orange.

Après m’être renseigné sur les nouveaux forfaits sur le marché et avoir consulté mon opérateur pour connaitre sa meilleure offre, celui-ci ne veut pas me proposer l’offre qu’il accorde à ses nouveaux clients.

Les nouveaux ont le droit à des réductions pendant que les anciens paient plein pot !

Je décide donc logiquement d’aller voir ailleurs, chez un autre opérateur je serai nouveau client.

En effet, les opérateurs mobiles proposent des forfaits en promotion (6 mois ou un an) en permanence, il suffit de taper comparatif forfait mobile sur Google pour trouver des promotions intéressantes.

Au final j’ai choisi un forfait chez Red by SFR à 10€ par mois soit 65% moins cher et avec exactement les mêmes prestations !

Moralité ? Contrairement au couple (enfin normalement) quand ils s’agit de réduire ses dépenses, la fidélité ne compte pas !

Réduire ses dépenses de logement

J’ai toujours aimé vivre dans le lieu le plus beau, le plus grand et le mieux placé possible et au maximum de ce que je pouvais me payer, sans penser une seconde au principe de réduire ses dépenses de logement, bien au contraire.

reduire-ses-depenses-logement
C’est joli, mais on s’en sert 2 fois par an et ça coute très cher.

Je louais donc un appartement de 70m² avec terrasse dans un immeuble neuf pour 1450€ par mois en petite couronne de la région parisienne, au pied du métro.

Vivant en couple, sans enfants et me rendant compte qu’une terrasse en région parisienne ne sert que 2 mois par an (et encore…)

J’ai décidé de changer de stratégie et d’emménager dans la même ville dans un appartement de 45m², un peu moins neuf, un peu moins bien placé et un peu moins tape à l’œil pour 1020€ / mois !

Réduire ses dépenses au maximum c’est donc se concentrer sur les éléments les plus efficaces et donnant des résultats immédiats.

Ici 430€ d’économies par mois soit bien mieux que toutes les économies de bout de chandelles !

Rationaliser mes besoins

Quand j’ai envie d’acheter quelque chose, j’attends une semaine : si j’en ai encore envie / besoin une semaine après c’est qu’il ne s’agit pas d’une pulsion.

Concernant l’alimentation, je fais mes courses en ayant une idée à peu près claire de ce que je compte faire de ces aliments.

J’ai revendu une bonne partie d’objets ou appareils électriques / électroniques dont je n’avais pas réellement besoin ce qui enclenche également un cercle vertueux.

Moins de choses = besoin de moins de place pour les stocker, donc appartement plus petit etc.

Réduire ses dépenses au minimum en mesurant !

Réduire ses dépenses ne serait pas possible si n’abordais pas cette partie dont je suis particulièrement fier étant donné les résultats obtenus, et ce malgré une forte de scepticisme au début !

En effet, un des meilleurs achat que j’ai pu faire est un Wattmètre.

Il s’agit d’un petit appareil venant se positionner entre la prise électrique et votre appareil et qui vous permet de relever la consommation instantanée de votre appareil.

baisse-sa-consommation-electrique-wattmetre

Cela m’a permis de prendre conscience de la consommation réelle (en activité ou en veille) de mes appareils et ainsi de mieux organiser mes habitudes sans rien y perdre en qualité de vie.

Réduire ses dépenses d’électricité via un Wattmètre m’a permis de me séparer des appareils les plus énergivores,  de mieux régler mon ballon d’eau chaude ou de mieux profiter des heures creuses.

Résultat, au bout d’un an et demi j’ai réduit ma consommation électrique de presque 45% et ma facture de 35% !

Pour en savoir plus, consultez l’article dédié au sujet : 5 méthodes pour baisser sa consommation d’électricité

Savoir négocier pour réduire ses dépenses

Pour mon opérateur TV payant, tous les ans à l’approche de la fin de ma période d’engagement, je contacte le service client (par courrier) en leur expliquant que je souhaite résilier mon contrat à l’échéance de l’engagement (1an) 

Je reçois systématiquement un geste commercial me permettant de profiter de l’offre nouveaux abonnés : 15€ au lieu des 40€ que ce suis censé payer, soit l’offre réservée au nouveaux clients pendant un an.

Un opérateur préférera toujours vous garder avec un tarif moindre que vous perdre et enrichir la concurrence !

Il faut alors en profiter pour réduire ses dépenses de loisir mais aussi réduire ses dépenses alimentaires, de soin etc…

Ne vous en faites pas, il gagne de l’argent sur les nouveaux clients aussi ! Et s’il ne fait pas d’effort ?

Allez voir ailleurs ! C’est ça le pouvoir au consommateur, le monopole nuit au consommateur alors que la concurrence lui permet de réduire ses dépenses et d’avoir un service de meilleure qualité !

Réduire ses dépenses… de combien ?

J’avais un total de dépenses mensuel de 2462€ au début de ma petite expérience pour réduire ses dépenses.

Au bout de 2 ans et demi d’optimisations, le total de mes dépenses est désormais de 1972€ soit 490€ d’économies mensuelles qui représentent environ 20%.

En réalité, l’économie est plus forte encore car si je n’avais mis le cost killing au service de mon budget, mes dépenses auraient mécaniquement augmenté avec l’inflation.

En clair, si vous ne faites rien vos dépenses augmentent tous les ans de 2 ou 3% alors que les miennes ont baissé de 20% grâce à ces stratégies pour réduire ses dépenses que je vous partage dans cet article et celui dédié au cost killing !

Loin de moi l’idée de me vanter ou de pavoiser avec de si bons résultats !

Je vous donne mon exemple personnel de réduction de dépenses en toute transparence afin que vous puissiez réaliser que c’est possible et que ce ne sont pas de petites économies !

Avec presque 500€ d’économisés par mois vous pourriez épargner, investir et vous faire plaisir, mettre votre argent là ou il est utile.

Je ne suis ni plus intelligent, ni plus chanceux que vous, peut-être simplmeent plus conscient que jamais que par les temps qui courent, il est très important de réduire ses dépenses.

Si j’y suis arrivé c’est que vous pouvez le faire également en suivant ces conseils.

Avez-vous la moindre chance de décrocher une augmentation de 500€ net d’impôts? Je ne pense pas.

N’hésitez pas à partager votre expérience si vous aussi vous avez pu mettre en place un plan pour réduire ses dépenses alimentaires, de logement ou tout autre poste de dépenses.

Si vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à me les poser dans les commentaires ci-dessous !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. admin dit :

    Merci Siger pour vos commentaires sur le blog :)

    Je suis d’accord avec vous, cette méthode est efficace car elle diminue les tentations, il faut effectivement « se payer en premier » !

  2. siger dit :

    Une solution qui aide à éviter les achats impulsifs est de ne pas avoir l’argent immédiatement disponible. Je m’explique. J’ai un budget où je connais les charges que j’ai tous les mois, j’ajoute une marge pour les achats imprévus et les loisirs, et le reste je leplace sur un livret liquide type livret A. Mon compte bancaire ne me sert que pour faire transiter l’argent pour les placements ou la consommation. Plus on a d’argent disponible sur le compte et plus on est tenté de la dépenser. Dans mon cas en ca sde grosse dépense je dois aller retirer l’argent sur mon livret A , ce qui incite à réfléchir avant d’acheter.

    Merci en tout cas pour ce blog intéressant et qui aide à avancer. C’est toujours plus constructif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *