Protéger son patrimoine pendant la crise en 10 commandements

proteger-patrimoine-crise

Protéger son patrmoine pendant la crise économique est une priorité absolue pour tous, aisés comme modestes, riches comme pauvres.

C’est même particulièrement important pour les plus modestes d’entre nous qui risquent s’ils font les mauvais choix de perdre des années d’épargne et d’efforts.

proteger-patrimoine-crise

Dans cet article, je vais vous donner toutes mes stratégies, longuement éprouvées pour passer cette période de crise qui a débuté en février 2020 car au delà du Coronavirus et des impacts sanitaires évidemment importants, l’impact de cette crise va se faire longuement ressentir.

Une crise économique déclenchée par le Coronavirus

Comme je l’écrivais il y a déjà un mois, une récession est en cours, déclenchée par le Coronavirus mais qui n’est en réalité qu’un élement déclencheur dans un contexte très compliqué.

En effet, au delà de l’impact sanitaire du Covid 19 qui n’est même pas encore atteint au moment ou cet article est rédigé, l’impact sur l’économie mondial est tout simplement catastrophique.

Qui eut pensé que l’usine du monde puisse totalement s’arrêter de tourner et qu’un milliard de chinois restent cloitrés chez eux ? Pire, quelques jours plus tard c’est toute l’asie et l’europe qui connaissent le même sort :

Un confinement généralisé, des frontières fermées, des commerces et des entreprises sinistrées : voici le paysage aussi triste que réaliste que connait non pas une région ou un pays mais le monde entier.

Dans de telles conditions et si la santé reste la priorité numéro 1, l’impact économique risque d’être à la hauteur de l’évenement : historique.

Il convient donc pour chacun d’entre nous, quelque soit la taille de connaitre les bonnes stratégies pour protéger son patrimoine durant la crise économique.

Comment protéger son patrimoine pendant la crise ?

Il n’y a vous vous en doutez pas une réponse simple, unique et facile à mettre en place quelque soit la situation ou son profil, et ce n’est ici que mon avis personnel et subjectif que vous devez passer au crible de votre esprit critique et de vos expériences.

Les statégies qui suivent ne sont donc pas des conseils d’investissement mais simplement mon opinion, vous êtes seuls responsable de vos actions.

Protéger son patrimoine en temps de crise en 10 Commandements

Voici donc les 10 Commandements de l’investisseur prudent et voulant protéger son patrimoine mais sachant également saisir les opportunités lorsqu’elles finiront par se présenter.

#1 Tes actions tu vendras

Si je suis convaincu de l’inestissement en bourse en général, les actions sont la classe d’actif qui souffre le plus pendant une crise économique.

Si votre portefeuille a déjà perdu 40%, il est peut etre trop tard pour agir mais se débarrasse de ses actions au début d’une recession est la meilleure manière de protéger son patrimoine pendant une crise économique.

Cela concerne évidemment votre compte titre mais aussi votre PEA et vos unités de compte en Assurance-vie qui sont elles-memes investies en actions.

Les plus aguérris d’entre vous tenteront une couverture via du BX4 (qui suit une évolution inverse à celle du marché : comprendre qu’il monte quand les marchés baissent) mais il s’agit là d’un produit dérivé potentiellement dangereux.

Bref, l’idéal en temps de crise économique ou tout perd de la valeur est de rester « cash » c’est à dire non investi : 0% de rendement c’est mieux que -10 ou -40% et cela permet d’avoir les munition pour investir au bon moment !

#2 Les conseils des médias tu ignoreras

Pendant les périodes d’incertitude économique, on voit fleurir des analyses économiques à tous les coins de rues : journaux télévisés, magazines, réseaux sociaux…

Il est bien sur tentant de les écouter afin d’essayer de comprende ce qu’il s’y passe mais entre ceux qui disent n’importe quoi, ceux qui ont une lecture biaisée par leurs intérêts personnels ou ce qu’ils ont à vendre et ceux qui arrivent après la bataille, on entend surtout des bétises.

Bien sur cela vaut aussi pour mes conseils ! Garder son esprit critique et être en mesure d’analyser soi-même est le meilleur actif que vous puissiez avoir (voir plus bas)

3# De ta banque tu te méfiera

Loin de moi l’idée de vous dire de vous précipitez pour retirer vos fonds des banques, cela ne sert strictement à rien à part créer de la panique.

Cela étant dit, constater objectivement que les banques européennes vont mal est une réalité, il n’y a qu’à voir comment se comporte l’indice des banques européennes depuis le début de la crise du coronavirus :

Quoi faire dans ce cas pour protéger son patrimoine d’une faillite bancaire ?

Simplement veiller à ce que vos avoirs dans une banque donnée ne dépassent pas 100000€ : l’état garantit via le fond de garantie bancaire ce montant pour chaque compte.

Si vous disposez d’une somme supérieure, créer d’autres comptes en banque et répatissez vos fonds de façon à ne dépasser ce montant sur aucun compte.

Idem pour les assurance-vie dont le plafond est cette fois de 70000€ mais qui est indépendant du compte principal / livrets.

Cela vous permet d’être renfloué par l’état qui se porte garant si votre banque venait à faire faillite, bien sur il reste le risque de faillite de l’état mais là nous serions dans un effondrement total absolement horrible et dans lequel l’argent n’aurait de toute façon plus beaucoup de valeur.

#4 En immobilier tu investiras

Et oui car l’immobilier est indépendant des crises économiques qui concernent surtout la confiance des investisseurs dans les entreprises.

L’immobilier lui est un marché indépendant, comprenez qu’il peut rester stable voir monter en temps de crise et constitue donc une véritable valeur refuge contrairement à l’or, l’argent ou le bitcoin qui sont en train de dérouiller séverement durant cette crise de 2020.

Cela peut être donc l’occasion d’acheter son premier appartement ou de tout simplement faire un investissement locatif comme je le disais dans cet article en début d’année.

Gardez cependant à l’esprit que si l’immobilier resiste à une crise courte, il ne pourra pas le faire sur de longues périodes : en effet si une grande partie de la population se retrouve sans emploi à cause des entreprises faisant faillite, les revenus locatifs seront en danger.

De meme que le pouvoir d’achat des ménages qui risque de baisser et donc tirer vers le bas les prix. L’investissement en immo c’est bien pour une « petite crise » mais pas pour un effondrement total !

#5 Tes dépenses tu réduiras

En temps de crise économique, il est important de pouvoir réduire la voilure et vivre de façon plus frugale.

Tout simplement car l’incertitude en période de crise est totale :

  • Combien de temps cela va durer ?
  • Quelle profondeur aura-t-elle ?
  • Y’a t-il un risque systémique ou une simple crise comme on en a déjà connu plein ?
  • Est-ce que cela engendre un risque politique ?

Personne ne peut répondre à ces questions ou prévoir avec certitude ce qui va réellement se produire surtout en 2020 avec la montée des populismes de gauche comme de droite dans tous les pays occidentaux.

Dans ce contexte d’incetitude, et même s’il n’est pas populaire de le dire : il faut se serrer la ceinture.

Economiser et réduire ses dépenses permet d’être plus résilient : le blog regorge d’articles pour vous aider à économiser au quotidien !

#6 Tes revenus tu garderas

Bien sur, quand cela est possible. Je pense notamment aux dizaines de milliers d’indépendants ou d’entrepreneurs qui prennent de plein fouet la crise de 2020.

Mais comprenez bien que pour protéger son patrimoine pendant la crise de 2020, il faut sécuriser ses revenus notamment si vous êtes salarié.

Bref, pas le moment de lancer une rebellion contre votre manager ou de changer de boulot : une crise économique est souvent le moment que choisissent des entreprises pour se séparer d’élements moins productifs ou « casse bonbons » que ce soit justifié par la crise économique ou non.

Si vous êtes à votre compte, peut-être est-ce le moment de choyer vos clients et leur donner de bonnes raisons de continuer à vous faire confiance via des petites promotions ou des prestations supplémentaires gratuitement.

#7 A ta résillience tu réflichiras

C’est trop tard pour la crise de 2020 car cela s’anticipe plusieurs années à l’avance mais c’est important de commencer le plus tôt possible, les crises ne vous laissent pas toujours 10ans.

La résillience passe notamment par améliorer son indépendance financière et ne pas se retrouver dépenant d’un seul revenu.

La résillience c’est aussi limiter votre dépendance au système : on le voit avec les files de gens en panique qui vident les étalages du supermarchés ou les pompes à essence à la moindre tension.

Il ne s’agit pas de devenir agriculteur au fin fond du larzac !

Mais il est incontestable que celui qui a un peu de stock d’avance (nourriture, médicaments) celui qui dispose d’un potager ou il peut faire pousser assez de légumes pour être autonome quelques jours dans l’année.

Celui qui sait faire son propre pain ou ne serait-ce que savoir cuisiner correctement c’est à dire autrement qu’en réchauffant un surgelé.

Celui qui dispose d’une voiture électrique qu’il peut recharger tranquillement à la maison indépendamment d’une rafinerie bloquée ou mieux qui dispose de panneaux solaires pour être 100% autonome sur ses déplacements qui par ailleurs deviennent gratuits.

Celui là, aura forcément moins de difficultés à nourrir sa famille et se déplacer en période d’incertitudes, de tensions et de crise économique que celui qui pense tout pouvoir acheter indéfiniment.

Ce que nous apprend cette crise du Coronavirus c’est avant tout la fragilité béante de la mondialisation : un chinois mange un pangolin malade et des personnes meurent à l’autre bout du monde.

Il ne s’agit pas de verser dans le survivalisme : tout est une question d’équilibre dans la vie et le survivaliste paranoiaque est autant hors sujet que le consumériste naif.

Placer le curseur au milieu permet d’être à la fois résilient tout en profitant du monde moderne et de rester un minimum sociable !

#8 De ta famille tu t’occuperas

Si vous vous demander ce que vient faire ce point alors qu’on parle de patrimoine, c’est que vous commetez la lourde erreur de penser que votre famille n’en fait pas partie.

Votre famille fait non seulement partie de votre patrimoine mais c’est évidemment l’élement le plus important de celui-ci, quelque soit votre fortune personnelle.

Résultat de recherche d'images pour "awkward family"
La famille est ce qu’il y a de plus cher. Mais bon, y’a des limites quand même.

Protéger son patrimoine pendant une crise c’est donc surtout protéger sa famille et s’occuper d’elle : ces périodes de stress et d’angoisse sont souvent le terreau fertile de tensions dans les couples et de dislocations de familles entières.

Votre famille est votre bien le plus cher, je sais que ça fait « culcul la praline » comme dirait ma femme mais c’est juste vrai.

#9 Tes connaissances tu améliorera

Une période de crise économique est souvent une période intense en changements, en boulversements de toutes sortes et ce sont à postériori (quand la poussière est retombée) des périodes très instructives.

A la fois d’un point de vue économique, mais également social, politique et tout simplement de l’expérience de vie.

Profiter de cette période pour mieux comprendre les rouages de la macroéconomie et des finances personnelles est donc une excellente opportunité car vous pourrez acquérir en peu temps une expérience intense.

devenir-riche-pere-riche-pere-pauvre
Cliquez sur l’image pour acheter le livre

Je vous conseille également en cette période de confinement les 5 meilleurs livres pour devenir riche qui vous serviront à mieux anticiper la prochaine crise et à faire les bons choix financiers pour l’avenir.

#10 Des actions tu achèteras

Car oui, aussi violente et destructive soit-elle, une crise économique a toujours une fin.

Protéger son patrimoine pendant une crise commence par investir au bon moment, et le bon moment comme le dit le dicton c’est « au son du canon »

Plus concrétement, c’est souvent quand le marché est délaissé, que les investisseurs ont fui et que les entreprises sont massacrées que les meilleurs investissements en bourse se font.

Je voulais donc clore ces 10 commandements sur une note à la fois positive et représentative de ce qu’est le capitalisme et ses cycle de création / destruction : on commence par vendre et on finit par racheter quand la purge est faite.

Car une crise économique c’est la correction automatique du système qui purge ses excès haussiers : On monte de 100, on corrige de 50, puis on remonte de 100 et on corrige à nouveau de 50.

Vivre une crise économique comme cela semble être le cas en 2020 ne doit pas vous dégouter de l’investissement bien au contraire, c’est pour celui qui en comprend les rouages une opportunité à saisir.

1 Commentaire

  1. Marc

    Très bon conseils comme d’habitude – continuez !
    cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marketing & SEO par RYBEN CONSULTING